Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:54

l-1-.jpg

 

 

James Ensor

 

 

Les profiteurs de toutes les sociétés ont enfreint la seule loi qui nous a été donnée, qui dit en gros : tu ne nuiras à quiconque, tu aimeras et te laisseras aimer librement, sans jamais chercher refuge dans l'usurpation, le mensonge ou l'endurcissement de la violence.

 

Ce faisant, il leur a fallu inventer chaque jour, à chaque pas fait dans la direction de l'égoïsme, de nouvelles règles destinées à se mettre à l'abri. De sorte qu'aujourd'hui, tout est codifié. Littéralement parlant, les codes sont les forteresses ou les carapaces d'antan derrière lesquels guerroient toujours les mêmes malades, qui n'ont pas encore franchi le pas entre le reptile et l'homme.

 

Aujourd'hui, le monde est empli de flics sous toutes les formes, contrôleurs, juristes, experts, juges, et délateurs bénévoles.

 

Les milliers, les millions de lois sont des lois de pure convenance. Pas chier sur le trottoir, fermer le bastringue à 22 h, rouler à droite et s'arrêter au stop. Faut-il avoir perdu toute notion de la Loi Unique pour en arriver à ces sottises et s'en satisfaire...

 

La loi Unique, elle est en nous, pourtant. Suffit d'arrêter les sources d'endoctrinement, les slogans, le barouf, et d'ouvrir les écoutilles. La loi Naturelle Unique est là, fraîche et vibrante.

 

Evidemment, c'est la seule Loi qui compte, et qui prime sur toutes les autres.

 

Si d'aventure la loi des fourbes oblige à se faire vacciner, ce n'est pas une loi, mais un excrément de têtes folles emplies de pourriture, une inconvenance de plus. Les lois qui interdisent l'accès aux plantes magiques ne sont que des pets nauséabonds émis par les plus sales petits macaques qui existent sur le marché, et prétendent régenter la vie intérieure des plus grands qu'eux. Nul être humain né ou devenu libre de lui-même ne doit s'y conformer, sous peine d'enfreindre la seule Loi qui vaille : Connais-toi toi-même.

   

Les lois qui interdisent les moyens de se connaître sont un crachat sur la Loi véritable.

 

Quand on se souvient que la france a pour "président" un homoncule qui dit n'avoir rien lu de plus stupide que la phrase de Socrate "Connais toi toi-même", on sait à peu près où nous en sommes sur le trajet de la barbarie. 

 

A chaque génération, sur toute la Terre se lèvent des femmes et des hommes qui décident de braver les lois des hommes, faites contre les hommes pour le profit des loups, pour obéir à la Loi Véritable, qui naît de l'intérieur. A chaque instant, vivent et meurent des gens qui se dressent contre les lois humaines. Tel est le véritable Jihad.

 

Se connaître soi-même par tous les moyens que la Terre et le Ciel ont mis à notre disposition, telle est la Loi Véritable.

 

Aimer au delà des peurs et des catégories, servir volontairement, accueillir celui qu'on nous désigne comme ennemi, et vouloir le connaître et se laisser connaître, telle est la Loi Véritable.

 

Douter des lois et amener ceux qui y croient à en douter pour revenir à leur Loi intérieure, telle est la mission de ceux qui servent la Loi Véritable.

 

Détruire les idoles, telle est la Loi Véritable. Démasquer les menteurs et les pillards, tel est le devoir des pratiquants de la Loi véritable.

 

Rire de la mort et des menaces, telle est la danse de la liberté.

 

Loi rappelée par François Rabelais : Aime, et fais ce que voudras.

 

Rouler à droite et respecter les feux est utile, voire respectueux de la vie. A ce titre, une telle loi peut être admise et pratiquée. Mais de nombreuses lois sont à proscrire d'emblée : aller flinguer en groupe les mecs d'en face sous prétexte de nation patrie race ou religion est l 'exact opposé de la Loi Naturelle et Véritable.

 

Défendre sa peau ou celle des voisins sous urgence est un automatisme que la Loi ne sanctionne pas, mais que la loi peut vous imputer.

 

Quoi qu'il en soit, aucun juge terrestre n'a de compétences pour ce qui est de la seule Vraie Loi, et n'en aura jamais.

 

Aucun. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans extrême
commenter cet article

commentaires

la bulle 27/08/2011 12:46


Je fais ce qui est legitime. Pour ce qui est de la legalité je ne sait pas ce que c'est ! e


Vieux Jade 27/08/2011 21:10



Le contraire de la légitimité.



vieux jade 27/08/2011 10:02


Trouvé sur Bouddhanar ces citations de Julius Evola :

Si un jour l'humanité revenait à des conditions plus normales, peu de cultures lui sembleront aussi singulières que l'actuelle, dans laquelle on a couru après toute forme de pouvoir et de
domination de la matière, négligeant cependant la domination de l'esprit, des émotions et de la vie psychique en général. C'est ainsi que beaucoup de nos contemporains – les soi-disant hommes
d'action en première ligne – ressemblent à ces crustacés qui sont si durs et pleins d'excroissances scabreuses sur la carapace et si mous et invertébrés à l'intérieur.
La Doctrine de l'Éveil (1965)

S'il devait être question d'une réaction de fond contre le système, ce qui revient à dire contre les structures de la société et du monde moderne en général, selon moi, il y a peu de perspectives
[...] Il ne s'agirait pas de contester ou de polémiquer mais de tout faire sauter : ce qui, à ce jour, est évidemment de l'ordre de la fantaisie ou de l'utopie, en laissant une bonne place à
l'anarchisme sporadique. La chose possible et importante est l'action de défense intérieure individuelle, pour laquelle la formule adaptée est : « Fais en sorte que ce sur quoi tu n'as pas prise,
ne puisse avoir de prise sur toi ».
Interview à Gianfranco de Turris « Il Conciliatore » (15 janvier 1970)


Benoit 26/08/2011 11:32


Bonjour Vieux Jade,

Excellent ! Certains fruits semblent être murs dans l'arbre humain ... Ils sont encore à l'arbre, mais sont prêts à s'en séparer ... Non, je ne suis presque plus de chez vous fruits en manque de
soleil. Levez donc la feuille qui vous le cache, mûrissez, puis fécondez quelque chose d'autre ...


Vieux Jade 26/08/2011 11:53



L'heure de la récolte approche.



danielleg 26/08/2011 10:59


Black or White this day?
KISS!
Ca m'amuse!


danielleg 26/08/2011 10:56


Black or white this day ?
Kiss!
Ca m'amuse!


Vieux Jade 26/08/2011 11:49



Tout a sauté ce matin sous l'orage...j'étais plutôt gris. :)



Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.