Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 17:47

 

 

 

DSC4059p -72[1]

 

 

Nadia, je la connais depuis 1974. L'ai revue en 2003 lors de la sortie de son film "Beduin Hacker".

 

 

 

Hier, je découvre qu'à la suite d'un montage volontairement bidonné concernant son dernier film - "Ni Allah ni maître", que je n'ai pas vu - elle est menacée de mort par ce que l'on range maintenant sous l'appellation "islamistes". 

 

Elle fait partie des gens fiers et courageux qui sont venus ici pour y amener de la lumière. Il suffit pour s'en convaincre de regarder cette "truie chauve", comme la nomme une fiente de porc qui appelle à la couvrir de crachats, chauve parce qu'elle a récemment subi une chimiothérapie.

 

Et 35 000 abrutis ont trouvé ça admirable. On réclame pour finir une balle dans la tête. Hypersexuel, mais peu élégant. Il est bien connu que les impuissants cherchent des dérivatifs. Tuer une femme qu'on ne pourra jamais baiser, c'est un ersatz assez courant. Comme fuir l'insupportable reflet de la sagesse qui excède notre pauvre horizon. On est tellement bien quand on est parfaitement con.

 

Truie chauve, c'est pas mal trouvé, cependant, pour un minus plein de haine. Parce qu'en y regardant de plus près, on trouve "true chauve" plus un i. Le i exprime la verticalité, son courage et sa dignité, true, truth, la vérité qu'elle exprime chauve, sans fioritures, la vérité toute nue, quoi. 

 

Comme quoi ce monsieur, sans le savoir, était inspiré. Puisqu'elle dit la vérité, tout simplement, son sort est scellé. Les hordes sont en marche. 

 

 

Bien sûr, les barbus qui arborent leur pilosité comme des chimpanzés en compétition, tout en cachant celle de leurs femmes sous le prétexte que Dieu l'a dit, ça leur est insupportable, tant de lumière d'un coup.

 

Si Dieu avait été un peu plus clairvoyant, il aurait anticipé le niveau des crétins auquel il donnait la vie, et aurait fait les femmes chauves, comme Nadia l'est par accident, puisque voir des cheveux de femme les fait bander, ces pauvres cons... 

  

Mais la stupidité n'est pas spécifique aux islamistes, hélas, on trouve les mêmes en face, avec les fous de Jéhovah, ce pseudopode sanguinaire qui les encourage à tuer tout ce qui bouge et à prendre possession de la Terre. Les mêmes aux yeux bleus en Amérique, avec 5 neurones bourrés de cocaïne et "God on their side", les mêmes partout, en fait. On n'a pas attendu 666 pour mondialiser la connerie. Des mecs à l'horizon minuscule qui veulent tout ramener à la dimension de leur bauge, il y en a partout et à toutes les époques.

  

Nadia se déclare athée. J'ignore ce que c'est pour elle. Pour moi, c'est un mot plein de trous. Ce qui compte, et qui compte dans tous les mondes, c'est la beauté intérieure, la noblesse, et le courage.

 

Elle vaut largement 35 000 petites vermines rabougries dans leur venin et leurs déjections.

 

Peut-être la tueront-ils, mais, d'une, on est tous là pour mourir, et de deux, ce ne sera pas une mort ignominieuse mais un destin accompli en conscience. 

 

nadia el fani[1] 

 Mais comme rien ne presse, je te souhaite de vivre longtemps malgré cette déferlante de crasse et d'être éternellement simple et lumineuse, comme tu l'es par nature. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans sauvages
commenter cet article

commentaires

Lléa 17/05/2011 00:46


Jade, bonjour,


Merci Jade. No, no, Jadou, :) je ne voudrais pas que tu te fasses du travail supplémentaire a cause de moi. C'est gentil de ta part, mais je n'aime pas déranger, cela me gène. C'est surement mon
PC. Il est âgé et son temps est compté.

Je t'embrasse fort, Léa.


Vieux Jade 17/05/2011 18:23



Mais Overblog débloque. Ma bouillotte et mon doudou ne peut plus accéder à son blog !



Lléa 13/05/2011 21:56


Bonsoir,


Curé Jade, Merci. :)

Je ne connaissais pas non plus cette belle personne. Quel magnifique sourire.

Quant aux paroles indécentes a son encontre, pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. (Disent)

Bon samedi - dimanche a toutes et tous, Léa.


PS. Misèreuuuuu, misèreuuuuu, 30 minutes pour poster! Patienza, patienza ....


Vieux Jade 14/05/2011 08:38



J'ai enlevé 9 Plistes. Est-ce que ça ne le fait qu'avec ce blog, ou est-ce que c'est Overblog en général ? Parce que j'ai l'impression qu'overblog rame. Je vais aller aux nouvelles.



Atmosphère 11/05/2011 19:43


Merci pour cet hommage, mon bon Vieux. J'ignorais à ce jour l'existence de cette belle personne. Car bon sang, qu'est- qu'elle est belle !!! Et ce n'est pas l'absence de cheveux qui pourrait ternir
cette beauté-là. Merci de me la faire connaitre. Oui, les porcs sont lachés, Oui nous sommes en danger. J'éprouve ma résistance à chaque pas posé, à chaque parole dite, chaque émotion vécue. Me
sens dérisoire, pesante, stupide et pourtant totalement indispensable à l'époque qui m'est donnée de traverser. Va comprendre quelque chose... AMITIE


Vieux Jade 11/05/2011 20:01



Le Christ l'a pourtant rappelé : ne pas donner de perles aux cochons, de peur qu'ils ne nous déchirent.


Les cochons ont déchiré le Christ, et des centaines de christs chaque jour. Mais peut-on garder les perles pour soi ? La lumière sous le boisseau ?


Ça y est, je suis en train de faire le curé. Ach...



Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.