Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 10:59

14--aout-2010-063.jpg

 

 

C'est dans "les chemins de la sagesse", je crois, qu'Arnaud Desjardins expose d'une façon limpide que, contrairement à l'impression commune, nous ne sommes pas constitués d'un moi linéaire et permanent, mais d'une foule de moi fragmentaires qui se succèdent sans cesse. Tour à tour rieur, colère, inquiet, avide, satisfait, chamailleur, aussi changeants que les circonstances.

 

Mouravieff a exposé que nous sommes tiraillés entre 987 influences différentes.

 

Le but du jeu de l'existence est de souder ces miettes un un seul être, monos. Moine. Un moine n'est pas un pépère rondouillard qui fabrique du fromage ou des liqueurs. Pas non plus un zozo qui répète en bavant ses mantras d'un bout du jour à l'autre.

 

Moine est celui qui repère attentivement chaque courant réactif, chaque brin fragile épars, et parvient à les tresser en une seule corde, lui-même.

 

Curieuses assonnances entre Cardo, le gond, le Chardon, sublime fleur enchâssée dans de cruelles épines, la corde, et Cor, cordis, le coeur.

 

Cordatus signifiait sage. L'homme courageux, qui n'écoute pas les voix discordantes de la peur, de la prudence ou de la témérité, agit avec son coeur. Plus agi, ni réagi, il agit.

 

Le coeur est le centre solaire du moine, celui qui a forgé la clef qu'il est devenu, qui a tressé la corde à laquelle il grimpe, comme l'antique shaman qui visitait les mondes empilés.

 

Cette corde, c'est le moi. Pas l'ego de complaisance, ce moi haï et détesté, qu'on nous recommande d'extirper, de tuer, d'abandonner. Cette pierre angulaire que rejettent les bâtisseurs de pyramides, c'est ce Moi unique que je suis, reflet de mon Essence. Pas toi, moi. Toi, tu es un autre moi, et ton rôle est de devenir ce moi que tu es. Alors, tu seras toi, je serai moi, et nous pourrons ensemble découvrir le nous qui fait de nous des frères, des reflets uniques de l'Essence.

 

Une grande partie des doctrines New Age, qu'on peut appeler "développement personnel" cherche à flatter un moi illusoire. La recherche des vies antérieures et tout ce qui semble valorisant y appartient. Une autre grande tendance cherche à nous faire croire que notre individualité n'a aucun sens, et que le but est de se dissoudre dans une grande marmite d'amour huileux. 

 

Il me semble - c'est simplement mon avis au moment où j'écris ces mots - que le message du Christ est de nous apprendre, ou de nous rappeler, que nous sommes uniques, et que nous devons découvrir cette unicité, la faire émerger de la multiplicité qui nous hante, et qu'en même temps, nous sommes tous frères. Tous uniques et tous Un.

 

Contrairement au développement personnel, ce n'est pas gratifiant, ça ne mène pas à une inflation de l'ego, parce que ça nécessite patience et humilité, en même temps qu'une grande conscience de l'immense valeur qui nous habite, qui est sans mesure avec ce petit moi qui se gonfle, et contrairement à la sorte de soupe où nous devrions jouir de régresser, une sorte de partouze des âmes, il s'agit de découvrir et de faire resplendir l'Univers et  l'Être en nous.

 

Devenir Vivant. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans légumes verts
commenter cet article

commentaires

beerbottle 02/02/2013 10:25


super! spassiba

beerbottle 01/02/2013 22:40


re


me fait penser à cette vidéo ou il dit cortilège au lieu de sortilège


http://www.youtube.com/watch?v=bP6Kaaf4cnY


et aussi les super string


la corde de guitare (évidente)


el falso del cuero (pas de traduction française ( fausset du coeur?)mais le commentateur écrivit: "voir Nana Mouskouri"  )


et dans un rêve: la voix "tête de coeur."


bonne soirée journée et les 2

Vieux Jade 02/02/2013 10:00



http://www.youtube.com/watch?v=i0eBeictIJg



Narf 22/04/2012 18:34


Le printemps va va... et moua j'attends toujours le retour des hirondelles... Mais qu'est-ce qu'elles foutent?...


Z'a pas voté ( première fois) mais z'vais regarder la suite, de loin...


Et la musique toujours. Humm!


Merci pour tous vos cadeaux. Vous donnez bien Vieux Jade! Continuez et bonne suite à vous et vos proches.

Vieux Jade 22/04/2012 20:38



Les ziron sont parties à tire d'elles là où nous ziron tous. Les KDO, en vrai zégoïste, c'est à moi que je les fais. Vous savez : charité bien ordonnée, etc.



Narf 14/04/2012 21:00


http://www.youtube.com/v/GM1u72MNLuI&fs=1&source=uds&autoplay=1


 


"Rien n'est acquis et c'est tant mieux".. Bien dit! :))


Rien n'est acquis à l'homme, ni sa force, ni sa faiblesse aussi...


 


Quelle décision avez-vous prise là?!!! Mazette!!! :)))) Et les hirondelles ne sont pas encore revenues... pas encore..


Bonne route Vieux Jade! Traversez de beaux jardins. Et un immense grand merci pour tout!!!!

Vieux Jade 14/04/2012 22:40



Vous savez comment me prendre, Mme Narf. St Georges aussi bien servi, ouf ! Remettez m'en quatre. Cela dit, le vieux George n'avait pas toujours raison, surtout sur le chapitre de l'amour.


Ça va, le printemps ?



rappeler le moi. 14/04/2012 20:33


bof c'est juste que votre intervention mentale a du nécessairement s'aprivoiser d'une autre incarnation..


n'en faites pas un plat svp merci..

Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.