Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 11:58

J'étais assis en face de cette dame, du type encore jeune et aimable mangeuse d'hommes. Au cours du repas, elle dit qu'elle est fan de la corrida. Chacun dit son mot, donne son avis, poliment.

 

"Et pourquoi ne le serais-je pas, ajoute-t-elle, car les animaux n'ont pas de conscience."

 

Pas de conscience ?

 

"Il ne faut pas confondre douleur et souffrance", dit un autre, soucieux d'apporter sa pierre.

 

La douleur, ça fait mal. J'ai mal au pied, j'ai mal aux dents. Le con de bestiau qui s'est laissé entraîner dans l'arène, il a mal quand on lui plante une banderille, mais il ne souffre pas. Il est con comme une rave. C'est pas un être humain, qui serait capable d'appréhender l'injustice qui lui est faite.

 

L'être humain, lui, conscient de sa noblesse et de sa prééminence, conscient d'être conscient et donc supérieur à ce tas de muscles imbécile, souffrirait d'être empêché de se repaître de ce spectacle grandiose : comment qu'un mec en costume de cloune, jaloux peut-être de ce que le gros couillu s'enfile dix fois plus de femelles que lui-même, bien qu' harnaché de miroirs et de soie et de fil d'or tout juste sorti du pressing, attend que ses employés aient bien asticoté un bestiau défoncé à mort pour aller l'amuser avec le drapeau communiste, à moins que ce ne soit encore l'écu rouge des Bauer (on ne prête qu'aux riches), jusqu'à ce qu'assommé, hébété, les jarrets de la brute fléchissent et qu'il puisse alors, lui, l'archange local, le saint Michel du cru,du haut de sa conscience éblouissante, lui enfiler son sexe d'acier dans la nuque.

 

Voici encore affirmé le triomphe de la lumière sur les forces obscures, les pulsions inconscientes. Habit de lumière versus masse noire. Mâle / femelle.

 

On peut voir les choses d'une façon différente : un être humain qui n'a pas conscience de sa propre inconscience quasi permanente, qui n'a même pas conscience que les animaux participent d'une forme de conscience parfaitement claire et éveillée, peut-il être appelé conscient ?

 

Le simple fait qu'il se croie autorisé à infliger des amusements unilatéraux, cruels, inutiles et stupides à des formes de vie dont il devrait plutôt ressentir la beauté, l'intelligence et apprivoiser la peur que ces êtres ressentent devant notre folie barbare prouve que non.

 

Si dans l'arène et autour de l'arène, quelqu'un manque de conscience, ce n'est certes pas la bête.

 

La question, en définitive, c'est : qui des deux, du taureau et de l'aficionado, est le plus conscient de la gravité de cette débauche satanique ?

 

Je parie sur le taureau. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans compost
commenter cet article

commentaires

LLéa 15/03/2013 22:54


Bonsoir,


Jade , merci.


Oui les animaux ressentent la douleur et souffrent lorsque nous leur faisons du mal.


Ils n'ont pas besoin de conscience, ils sont tout simplement ... comme nous tous et toutes devrions être.


Grosses bises a vous,


Pour le foot. :)


 





Le football est bien plus ancien qu'on ne le droit généralement. Pour preuve, cette gravure rupestre retrouvée dans une grotte des monts du Forez (Je signale
que le temps à hélas fait son oeuvre : à l'origine, les fourrures portées par les personnages étaient de couleur verte). Comme on peut le constater, tout n'était pas parfait, notamment en ce qui
concerne le ballon.


 


 


 

Vieux Jade 16/03/2013 14:35



Vivant dans le présent.



elba 14/03/2013 23:31


Merci, VJ.


Une suggestion à ceux qui aiment ce genre de chose : qu'ils aillent décharger leur surplus de testostérone sur un stade de foot. C'est moins cruel et moins dangereux pour tout le monde.


Je crois bien qu'un ballon ne ressent pas la douleur. ^^

Madeleine 14/03/2013 19:56


Comme je l'ai écrit un jour je ne sais plus où, si un chien avait une conscience, ça ferait longtemps qu'il ne se laisserait plus tirer au bout d'une laisse, à hauteur des pots
d'échappements!

Ton chien a perdu un repère organique, un singe aussi reste prostré si on lui enlève sa mère. Mais la "conscience", c'est ce qui a fait évoluer l'homme (parfois et même souvent vers le mal,
hélas) depuis l'ère préhistorique et aucun animal n'évolue "de son plein gré". Les seules évolutions animales sont des adaptations de l'espèce à un environnement qui change et ce, par instinct de
survie de cette espèce. Pas une évolution de conscience. Au pire, si j'étais cynique, je dirais que la "solidarité" entre humains, lors de catastrophes, est aussi cet instinct de survie de
l'espèce humaine qui se met en branle, et pas de la générosité consciente! Car sinon pourquoi ne sont-ils pas solidaires en dehors des catastrophes ?

Cela dit, quand un humain fait du mal à un animal, c'est à lui-même qu'il fait du mal d'abord! Parce qu'il se laisse ainsi régresser au stade de l'homme préhistorique, ceui qui cogne ou détruit
ce qui le gène...


 

Vieux Jade 15/03/2013 07:36



Il y a beaucoup de gens en laisse...


Pour ne pas me citer : http://www.vieux-jade.com/article-quelle-est-la-longueur-de-votre-chaine-45307505.html



Madeleine 14/03/2013 16:09


Le taureau n'a pas de "conscience". Mais il peut ressentir de la "douleur", même s'il ne peut pas la traduire en "souffrance".

Les (censuré) qui font du mal à des animaux, à des enfants, à d'autres êtres humains, n'ont pas de "conscience". Mais ils peuvent ressentir de la "douleur", même s'ils ne peuvent pas la traduire
en "souffrance".

ALORS TAPONS-LEUR DESSUS, QU'ILS APPRENNENT !!!




 

Vieux Jade 14/03/2013 18:06



J'ai vu mon chien perdre sa mère. Il est resté prostré des jours, des semaines durant. Si ce n'est pas de la souffrance, c'est quoi ?


Est-ce si différent de la nôtre, à ce moment là ? Bien sûr, ils se projettent beaucoup moins, leur "conscience" est très différente, beaucoup plus à la fois instantanée et confuse (là je pense à
mon âne, toujours branché sur le cosmos) mais je suis certain qu'ils ont une forme de conscience adaptée à leur existence, et pas de simples objets comme le croyait cette personne.


Je lui souhaite de s'en rendre compte.



NED de : mabouillotte-et-mondoudou 14/03/2013 13:27


On peut voir les choses d'une façon différente : un être humain qui n'a pas conscience de sa propre inconscience quasi permanente,
qui n'a même pas conscience que les animaux participent d'une forme de conscience parfaitement claire et éveillée, peut-il être appelé conscient ?


Je parie aussi sur le taureau!


 


Merci VJ de cette belle et claire prise de position.


Un bébé à qui "on" ferait subir la même chose à t-il une conscience claire de la "chose" ?


Et le "salaud qui procéderai (et il y en a !) comment pourrait-on le qualifier ?

Vieux Jade 14/03/2013 18:01



Je ne sais pas quel nom donner à ces gens là. Il semble malheureusement qu'il en existe :(



Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.