Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 19:08

"La lecture de l'Évangile ne doit être permise que le moins possible, surtout en langue moderne et dans le pays soumis à votre autorité. Le très peu qui est lu généralement à la messe devrait suffire et il faudrait défendre à quiconque d'en dire plus. Tant que le peuple se contentera de ce peu, vos intérêts prospèreront, mais dès l'instant qu'on voudra en lire plus, vos intérêts commenceront à en souffrir.

Voilà le livre qui, plus qu'aucun autre, provoquera contre nous les rebellions, les tempêtes qui ont risqué de nous perdre. En effet, quiconque examine diligemment l'enseignement de la Bible et le compare à ce qui se passe dans nos églises trouvera bien vite les contradictions, et verra que nos enseignements s'écartent souvent de celui de la Bible, et, plus souvent encore, s'opposent à celle-ci.

Si le peuple se rend compte de ceci, il nous provoquera jusqu'à ce que tout soit révélé et alors nous deviendrons l'objet de la dérision et de la haine universelles. Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte".

 

Source : Feuille Bibliothèque Nationale de Paris, 1089. Vol II; p.641-650 - Références Fond Latin N° 12558. Année 1550, cité par Richard Khaitzine dans "Marie-Madeleine et Jésus", la Table d'Émeraude.

 

Ce texte - adressé par des cardinaux au pape Jules III lors de son élection en 1550 - est particulièrement révélateur des méthodes qu'a employé l'église catholique pour maintenir les peuples européens sous tutelle, et de son état d'esprit (si le terme "esprit" est ici opportun).

 

Je ne doute pas un instant que les autorités musulmanes, bouddhistes et autres soient de même nature. Ni que les autorités politiques et financières actuelles en diffèrent en quoi que ce soit.

 

Il n'est que normal que l'ensemble de ces "élites", comme les nomment les media vendus, qui forment une sorte de nouveau clergé aussi méprisable que tous les autres, suscitent maintenant la dérision et la haine universelle, comme le voyaient clairement ces salopards.

 

Ils le voyaient parfaitement. Nous le voyons parfaitement : leur règne ne tient qu'à notre ignorance. Ils le savent et rien ne leur fait plus peur que l'effondrement du paravent derrière lequel ils font des effets d'ombre, comme dans le magicien d'Oz.

 

Ce texte en est la preuve.

 

Aidons à l'éclairement en diffusant autant que possible tout ce que les moyens de diffusion modernes permettent, afin que tous sachent comme on les considère, depuis des siècles, et aujourd'hui encore. Une flamme de bougie peut en allumer mille, et mille des millions.

 

Relayons la lumière jusqu'à ce que tout soit révélé. Quand tout le sera, la haine est à proscrire, si ce n'est la haine des comportements qui rendent cela possible : avidité, orgueil, lâcheté, paresse, luxure, gourmandise, colère. 

 

Vous savez bien, les sept dont on parle depuis si longtemps.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans vivaces
commenter cet article

commentaires

Narf 29/01/2012 14:35


"Parvenir a la vérité doit primer sur toute les autres considérations" Albert Einstein

Vieux Jade 30/01/2012 08:12



Suivez les flèches !



Narf 29/01/2012 07:24


http://www.youtube.com/watch?v=p_8u-s_pBKk

Vieux Jade 29/01/2012 14:05



Oula, il a appris à lire à sa grand mère, le p'tit Einstein ?



Narf 28/01/2012 05:11


http://www.youtube.com/watch?v=yQPjUvjTsfE

Vieux Jade 28/01/2012 10:41



Gros traficotage. Faut plus penser avec la tête, faut trouver autre chose pour savoir ce qui est.



Ned 26/01/2012 22:56


Dans un volume totalement noir, la moindre fuite laisse entrer de la lumière, ce n'est JAMAIS le noir qui sort de cet espace, c'est toujours la lumière qui envahie le noir.


Les prêtres qui officient aujourd'hui dans les églises, quelque soit la religion, ont été formés par le génération d'avant, qui eux même ont été formés par la génération d'avant, qui eux même
ont.... et retransmettent donc les textes que leur hiérarchie leur à confié, qui eux même....


Chacun étant dans la confiance, bien peu sont ceux qui ont pu en sortir, sans se faire excommunier !


c'est encore aujourd'hui le cas des prêtres qui veulent dire autrement, j'en connaît personnellement plusieurs , pas facile pour eux !!!


 

Vieux Jade 27/01/2012 08:11



Très bien dit, oui, le noir ne s'échappe pas, c'est la lumière qui entre. La lumière est active, l'ombre passive. Mais dans l'ombre, grouillent pas mal de bébétes.


De tous temps les amoureux de lumière ont été massacrés : al Halladj en Islam, Jean de la Croix en Espagne, les franciscains spirituels en France, etc.


Aujourd'hui est différent : ce sont les journalistes d'investigation, les ramasseurs de champignons, Coluche, nous tous.



LLéa 26/01/2012 22:45


Hello,


Merci les amis.


Attention, ce ne sont que mes délires! N'ayant pas la science infuse, et beaucoup trop peu lu.


 


Les écrits Saints ont été certainement remaniés a la sauce Vaticane et consorts. Le Christ n'a jamais demandé de batir et de faire des effigies en son nom. Tous ce tralala religieux, dorures,
etc, sont les preuves d'un foutage de bouche monumental. Voeux de pauvreté? Et surtout ne pas oublier que les mains qui ont retranscrits les textes ont été guidées. 


Démeller le vrai du faux est un travail de longue haleine ... Quoi qu'il en soit, etre bon, partageur, est une voie bien plus sereine que celle de la haine et de la division. L'on ne combat pas
un "ennemi" avec les mêmes armes. L'"ennemi", je ne le hais point, il me fait peine et je le plains.


Sera t' il capable d'entrainer le Monde entier dans la déchéance pour ne point vouloir admettre que la vérité est ailleurs? Et simple comme de l'eau de roche?


 


Pimpim, en a fait un texte, l'autre jour ... Tout ce battage, nouille âge, lumière, paix, promesse de sécurité, n'est que la préparation mentale a accepter ce qui s'en vient. Fait de façon
consciente ou non. Si j'ai toutefois j'ai bien compris le texte! D'accord avec lui! Ce n'est que mon avis. Ma petite voix me serine, attention, Le Plan dans Le Plan.


Vous qui me connaissez un peu, vous savez que je respecte profondément les paroles dites par un gentil hippie, il y deux milles ans. Si se "conformer" a ses paroles, et suivre modestement un
chemin sage, respectueux de tout, n'est pas accepté par ceux qui s'en viennent avec leurs gros sabots, c'est qu'ils ne valent pas mieux que les autres instigateurs de ce bordel!


 


La clef est la! Dans deux mots! Quand vous direz Paix et Sécurité! Ceux qui seront a l'origine de ces deux espoirs, et qui les établiront ... seront ils de nouveaux maîtres ou de faux
libérateurs? Il suffira de voir leurs comportements face a des personnes ayant gardé la foi, et les bonnes paroles au coeur. S'ils rejettent ces attitudes, qui ne font de mal a nul,
c'est qu'ils sont tout aussi "mauvais" que leurs prédecesseurs!


Amen. :)


 


Pardon. Beaucoup de "je". Mais comment voulez vous que expliquer autrement?


 


Bises,   

Vieux Jade 27/01/2012 08:07



Yamma m'a passé ce lien : http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/le-mystere-des-anneaux-le-sens-32398 sur
le Seigneur des Anneaux. La personne qui parle (pas compris son nom) dit que Tolkien attendait le retour du Christ. Parle également des rois thaumaturges, que les rois des anciens temps étaient
choisis pour leur charisme. Devant LE roi, pas de doute, l'évidence.


Pour moi, l'"antéchrist", ce serait un être ou une société qui cherche à se faire passer pour le roi, ferait semblant de s'imposer par la pseudo bonté, la pseudo justice, le pseudo souci des
humains, en fait par le mensonge et le viol des esprits. L'hypnose remplaçant l'évidence. Venant avec des mots de paix pour nous broyer.


Tout à fait le monde moderne. Comme la Terre du Milieu, nous sommes en pleine guerre, et personne ne sait qui et où est LE roi. Parce qu'il est encore caché.



Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.