Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 19:46

Dieudonné, c’est Spartacus à la tête de la rébellion, et c’est pour cela qu’on va le tuer, le mettre en croix comme on le fait des esclaves révoltés. Pour faire un exemple.

 

Pour que l’ordre public de la vermine, la république des canailles ne soit pas troublés et digèrent en paix. Que la bourgeoisie laïque et franc-maçonne continue à savourer sa probité en ronronnant.

 

L’antisémitisme, toute personne douée d’un minimum d’intelligence sait que c’est juste un prétexte, de la poudre aux yeux. 70 ans qu’on joue les violons aux foules abruties à la mémoire des seuls humains à avoir jamais souffert sur terre, et ça continue. La planque idéale.

 

Pendant ce temps-là, à l’instant où j’écris, des millions de gens crèvent de misère à la vue du monde entier, parqués dans le camp de concentration de Gaza. Dire que c’est immonde et inhumain, c’est être antisémite, et c’est le crime majeur, mon frère. Il fallait y penser.

 

Un petit placement pour un gros bénéfice, sans aucun doute.

 

C’est tellement ubuesque que le nombre de juifs humains et empathiques qui s’insurge contre cette éclatante ignominie augmente chaque jour le nombre des antisémites ! Des juifs antisémites, je ne suis pas sûr qu’Alfred Jarry y aurait cru. Plus fort qu’Ubu !

 

Toutes proportions gardées (j’insiste sur la proportion), Dieudonné, c’est aussi Jésus face au Sanhédrin et à Ponce Pilate.

 

Même scénario : le grand prêtre a demandé au roquet de service la tête du nègre, et l’a obtenue.

 

Sauf que le Ponce Pilate du moment ne s’en lave pas les mains, au contraire, il oeuvre avec une telle délectation que c’en est effrayant. Sa haine est affreuse à voir, au larbin. Il jappe, il grogne, il mord, il bave et se démène, et mobilise toute son énergie malfaisante contre la victime expiatoire.

 

Dieudonné, c’est le mec dont il faut avoir la peau pour que la mafia puisse tranquillement retourner tondre ses moutons et mettre son jeu en place pour la grande fête satanique.

 

Le Sénat lui, ne s’y est pas trompé, qui vient de refuser de lever l’immunité parlementaire d’un très brave homme, aimé de tous, un certain monsieur Dassault, ici dans le rôle de Bar-Abbas, qui a beaucoup fait pour notre pays, avec un admirable désintéressement, dans le respect constant de nos chères valeurs républicaines.

 

Ce serait, je le crains, une preuve d’antisémitisme que de penser un instant que le fait qu’il est juif y soit pour quelque chose.

 

Non, je n'y ai absolument pas songé, Monsieur Valls, pas un instant. C’est juste qu’il y a des bons, des justes, des qui tutoient le bondieu à cause de leur naissance juste là où il fallait, du bon côté du mur et qui se serrent les coudes, entre amis, entre gens de bonne compagnie, que voulez-vous, c'est bien normal, n'est-ce pas ? et d'un autre côté des salopards de nègres qu’il faut remettre une fois pour toutes à leur place : les poubelles.

 

Et c'est ainsi qu'Allah est grand, écrivait Vialatte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vieux Jade - dans sauvages
commenter cet article

commentaires

Matthieu 13/01/2014 13:37


Bonjour VJ;


Bonjour à tout le monde.


Ahhh la la... Pourtant, tu l'avais bien dit qu'on ne t'y reprendrait plus ! Tu le sais: certaines choses ne sont pas bonnes à dire, surtout si elles concernent une certaine catégorie de
personnes... Tu es incorrigible !


Néanmoins, parfois, la digue doit bien se rompre.


Il se trouve même que suis parfaitement en accord avec toi sur cet article.


En réponse à Ramu (qui malheureusement ne lira pas ce commentaire, s'il tient parole): il me semble que l'indignation et la colère n'exclue pas une bonne vision d'ensemble des choses. Si l'accès
à une vision globale de la situation révèle un plan parfaitement inhumain, caché derrière une multitude de trompe-l'oeil pour faire passer la pilule ? Quelle réaction adoptée ?


Il me semble qu'un certain JC, en provenance du Proche-Orient (dont je n'aurais pas l'outrecuidance d'insinuer que bien qu'étant d'origine judaïque, il aurait même était jusqu'à contester la
bonne vieille tradition hébraïque), était lui-même coutumier du fait, à savoir une bonne colère expiatoire de temps à autre contre certains marchands...


Ce monde: quelle folie...


Bon courage à tous et à toutes.

Vieux Jade 14/01/2014 14:31



Incorrigible, je l'avoue ;)



Iba 12/01/2014 11:04


Excellent texte!


Ibara

Joss/Personne 10/01/2014 21:24


♫♫ C'est le divin moment des soldes :


- Dieudonné et sa clique, vendus 100% Lumière


- Valls et sa clique, vendus 100% Lumière


- Tout le Monde, vendu 100% Lumière


Vieux Jade : ou bien je ne comprends rien à ce que vous racontez, ou bien, vous vous exprimez très mal.


100% Lumière, TOUT LE MONDE !!!


Grand Merci. ♫♫

Ned 10/01/2014 20:17


En effet LLéa entendre un homme politique parler de hasard relèverai d'un pur lapsus  ou d'une "erreur volontaire" !


Un président élu ( par quelques uns ) un premier sinistre nommé per celui-ci qui désigne d'autres sous ministres imposés par des lobbies et loges diverses nous voilà bien dirigés  droit dans
le mur !

LLéa 10/01/2014 19:03


:)


 


"En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois
qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi."


 
Franklin Roosevelt


 


Bonne soirée a tousss,

Présentation

  • : Le jardin de Vieux Jade
  • : Arrivages du jour, légumes secs, mauvaises herbes, quelques trucs qui arrachent la gueule. Taupes, censeurs et culs bénits s'abstenir. Si vous cherchez des certitudes, c'est pas l'endroit.
  • Contact

Décidément rétif à l'ordre bestial, j'ai fixé ma résidence ailleurs, d'où j'observe le déroulement des temps infernaux, fumier des plus belles fleurs.  J'ai un jardin secret, où les plantes poussent toutes seules. Servez-vous, si le coeur vous en dit, sans tenir compte de la chronologie, car comme le mot le dit clairement, l'heure est un leurre.

 

Une précision concernant les commentaires : n'ayant pas toujours le temps ni l'énergie de répondre aux commentaires, ceux-ci restent ouverts, sans aucune garantie que j'y réponde. Je me réserve cependant le droit de sabrer les inconvenances, dont je reste seul juge.

 

Ici, je n'est pas un autre.

Recherche

Lave

Après l’explosion

Nul ne l’a sue

Le jour d’après

Coule la lave

Brûlent les cendres

Lave la lave

Mange la louve

Larmes sans sel

De régime

Cuit et recuit 

Frottent les cendres

Récurent

 

Pas encore nu,

Pas tout à fait ?

Restent des choses

Bien accrochées

Des salissures

De vieux fantômes

D’anciennes guerres

 

Qui peut le faire, si ce n'est toi ? 

 

Nettoie

 

Les notes glissent

Comme des larmes

Gouttes de feu

Sur la paroi

 

Qui m’a volé le cœur ?

Qui m’a trempé vivant,

Comme une lame ?

Qui m’a fouetté les yeux,

M’a déchiré le ventre

Me baisant les paupières

Et m’enduisant de baume,

Me prenant par la main,

Pour me conduire

Dehors ?

Les dits de Lao Yu

LE BUT DE LA QUÊTE EST DE N'AVOIR

NI BUT, NI QUÊTE

 

***

 

QUE SAIT-IL DE LA PESANTEUR,

CELUI QUI N'EST JAMAIS TOMBÉ ?

 

***

 

C'EST SOUVENT LORSQU'ELLE S'ENFUIT QU'ON PERÇOIT L'ESSENCE DE LA BEAUTÉ

 

***

 

LA MER A DES MILLIARDS DE VAGUES QUI BATTENT TOUS LES RIVAGES. OU EST LE CENTRE DE LA MER ?

 

***

 

CE QUI EST MORT N'A AUCUN POUVOIR SUR CE QUI EST VIVANT

SEULS LES MORTS CRAIGNENT LES MORTS

 

***

 

QUAND LE NID BRÛLE, LES OISEAUX S’ENVOLENT

 

***

 

C’EST DANS LA CHUTE QUE LES AILES POUSSENT

 

***

 

CE QUI PEUT ÊTRE PERDU EST SANS VALEUR

 

***

 

LA MAISON EST PLUS GRANDE QUE LA PORTE

 

***

 

L’ERREUR EST LA VOIE

 

***

 

LA ROUTE EST DURE A CELUI QUI BOÎTE

 

***

 

LA LUMIERE DE L’ETOILE EST DANS L’ŒIL QUI LA REGARDE

 

***

 

LES PETITS NOURRISSENT LES GRANDS

 

***

 

LES RICHES ONT UNE BOUCHE
MAIS PAS DE MAINS POUR LA REMPLIR

C’EST POURQUOI IL LEUR FAUT
DE NOMBREUX SERVITEURS ;


CEUX QUI ONT DE NOMBREUX SERVITEURS
NE SAURAIENT VIVRE SEULS,

CE SONT DONC DES PAUVRES ;


CELUI QUI PEUT VIVRE SANS SERVITEURS 
EST DONC LE VERITABLE RICHE.

 

***

 

VIVRE C’EST REVENIR SUR SES PAS

 

***

 

LA NUIT LAVE LE LINGE DU SOLEIL

 

***

 

LES RUISSEAUX EMPORTENT LES MONTAGNES

 

***

 

UNE EPINE DANS LE PIED DU GENERAL : L’ARMEE S’ARRÊTE


***
 


UN PORC EN HABITS DE SOIE RESTE UN PORC,
COMME UN DIAMANT DANS LE FUMIER

RESTE UN DIAMANT.

MAIS LA PLACE D’ UN DIAMANT

EST DANS UN ECRIN DE SOIE,

ET CELLE D’UN PORC DANS LE FUMIER.

 

***

 

COMME SEULE L’EAU ETANCHE LA SOIF,
SEULE LA JUSTICE COMBLE LA FAIM DE JUSTICE

 

***

 

DU COLIBRI A L’AIGLE, IL EXISTE DE NOMBREUX OISEAUX

 

***

 

LE DEDANS REGLE LE DEHORS

 

***

 

L’EPONGE BOIT LE VIN RENVERSÉ
ET LA ROSÉE DU MATIN

 

 

***  

 

LORSQU'IL DECOUVRE LE MIEL,

L'OURS OUBLIE LA PIQÛRE DES ABEILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez-Moi Lisez Moi Lisez Moi

Des mots des mots des mots des

Quand à un livre je me livre , ce que je lis me délie.

 

 

Je me demande pourquoi on n'a pas encore une loi qui oblige à faire bouillir les bébés à la naissance, afin qu'ils soient parfaitement stérilisés.

 

Circuler, pour mieux s'ôter.

Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir.

Le lucane aime prendre l'R le soir à sa lucarne.

Ce qu’il y a de bien dans l’état de siège, c’est qu’on prend le temps de s’asseoir.

 

 

Les oiseaux sont les poissons du ciel,

nous en sommes les crabes


Heureux les déjantés, ils quitteront plus facilement la route commune!

 
L’argent n’a pas d’odeur, mais il y contribue.


Un vrai sosie, c’est invraisemblable.

   

Quand je grossis, je m’aigris ; et quand je m’aigris, je grossis.

   

Le temps, c’est de l’urgent.

   

Joindre l’utile au désagréable : se faire renverser par une ambulance.  

 

Le journal du paradis, c’est le Daily Cieux.

   

Yfaut et Yaka sont dans un bateau ; Yfaut tombe à l’eau, Yaka l’repêcher.

 

Chaque matin, s’ils ne sont pas morts, les vieux vont aux nouvelles.

 

Le poète a latitude d’explorer toutes les longitudes.

   

Etre réduit à la portion congrue, c’est fort peu. Moins, c’est incongru.

 

Peut-on dire de quelqu’un
dont la vie dépend des autres pour tout qu’il
est riche ?
La bouche est elle riche ?

Peut-on dire de quelqu’un
qui n’a rien à attendre des autres qu’il est pauvre ?
Les mains sont elles pauvres ?

 

Curieux comme mystique s’oppose à mastoc.

 

On a mis bien des ouvrages majeurs à l’index.

 

Quand le brouillard tombe, on voudrait qu’il se casse.

 

Au matin, la nuit tombe de sommeil.